02 51 82 29 72

Les articles Terra 21 > Thématiques > Construire des villes durables

Le professeur Joseph Stiglitz au Forum Urbain Mondial 9/04/2014

Archive Colombie Ville durable

Telle une star, M. Stiglitz (JS) sort des coulisses tranquillement. Il avance sur scène, s’assoie sur un simple banc public en compagnie du Maire de Medellin. Ils sourient tous les deux.

Une courte réflexion d’Aníbal Gaviria Correa en préambule : « le coût des inégalités menace les sociétés, les villes et les pays. C’est un effort obligatoire que de lutter contre ces inégalités si l’on veut atteindre un développement urbain durable »
Puis l’accueil sous les applaudissements d’une salle chauffée au soleil d’Antioquia.

"Bienvenido professor Joseph Stiglitz, un luchador por la equidad en un mundo cada vez mas urbano"

(bienvenue au combattant pour l’équité dans un monde de plus en plus urbain)


MM. Stiglitz et Gaviria lors de la conférence

Joseph Stiglitz démarre sa conférence comme dans un amphi : une conférence eh oui, un cours avec son support powerpoint comme à l’Université Columbia de New York où il enseigne désormais. Un cours, pas un discours politique ou une invective aux maires et diplomates du monde entier. Déception.

JS revient de Chine et nous alerte sur la pollution, sur le changement climatique qui menace aujourd’hui le développement des villes. Les inégalités, la question environnementale et la transformation sociale sont les valeurs de base qui réunissent les villes du monde entier. Heureusement les sociétés sont des organismes vivants : les déclins ne sont jamais irréversibles et des sociétés locales peuvent rebondir !

Le constat

 Les failles des villes (failures) proviennent de disfonctionnements du marché. Nous ne pouvons par laisser les sujets urbains aux forces du marché. Le rôle de l’Etat, de la puissance publique demeure prioritaire. Depuis 20 ans, nous vivons dans un rapport de force permanent et dynamique entre rôle et de l’Etat et forces du marché.

The central role of the state if to develop the country in relation with these issues.

Cela ne veut pas dire que les gouvernements ne peuvent pas utiliser le marché.
La puissance publique doit simplement garder le contrôle.

 le PIB est une catastrophe car il n’est pas une bonne mesure du progrès. C’est une erreur que nous trainons depuis longtemps car il n’intègre pas les questions environnementales, de sécurité, de bien être ou d’éducation. Les villes l’ont bien compris et évaluent leurs politiques autrement. Seuls les habitants peuvent définir la ville durable, les habitants doivent être au centre de toute politique de développement urbain
(people first)

L’action

La planification économique est un échec mais nous ne pourrons pas progresser sans planification. IL y a urgence dans la façon de penser nos villes. La cité peut être le lieu de l’expérimentation qui ne soit pas irréversible. Les villes ont toujours été au cœur des renouveaux intellectuels, des innovations.

L’équilibre économique, social et environnemental

Nous payons encore le prix du haut niveau d’inégalité dans nos pays : dans nos économies, nos démocraties, nos sociétés (Thèse de son dernier ouvrage : The price of inequality) Cette vue de l’esprit est désormais partagée par de nombreuses institutions, le FMI notamment. Le changement de perspective est de ne plus opposer croissance et inégalité : elles se complètent ! Le sujet différenciant n’est plus l’inégalité mais le manque d’opportunité. Les perspectives de vie de tout un chacun et de la jeunesse en particulier sont très dépendantes du revenu, de l’éducation de ses parents. Les Etats-Unis disent être le pays des opportunités (the american dream) mais de fait, il est le pays qui offre le moins d’opportunité à sa jeunesse. Le rêve américain est un mythe

"The American dream is a myth, much lower than, for instance, in Denmark"

Un pays dont 95% de la richesse est détenue par 1% de la population (chiffres 2009) n’est plus celui des opportunités. Je dis cela car de nombreux pays imitent encore les Etats Unis qui est le pays des inégalités. Des pays latins réussissent aujourd’hui à diminuer leurs inégalités (Brésil, Colombie, Bolivie) qui ne sont pas simplement le fruit des forces de marché mais le résultat de la dérégulation étatique, de faibles impôts, de diminution de la puissance publique, ce qui nous donne espoir car cette donne peut être inversée. Les pays avec plus d’égalité de revenus, d’éducation, génèrent plus d’égalité d’opportunités et ils se développent plus vite. Il y a donc espoir. Les différences de revenus entre les pays sont le résultat des politiques et des gouvernants : certains pays, je le répète, inversent la donne aujourd’hui. Et les populations sont de plus en conscientes des conséquences des inégalités car elles les vivent au quotidien. Il n’y a pas de formule magique, il faut privilégier ces politiques qui font la différence en terme de transport public, de croissance solide et d’emplois, d’’accès à une alimentation saine et … surtout à une éducation pour tous.

Education for all

Enabling individuals it lie up their own potential
And making it more attractive for investments
Lifeling learning
With access to knowledge, thought living librairies.

Et cela ne suffira pas, il faut y inclure également la culture, l’engagement citoyen, la promotion de l’inter connectivité, et tout ce qui aide à définir le sens de la communauté.

The main message of this talk An alternative world is possible. We don’t have to continue on the current path. Some countries, some cities have shown that an alternative world is possible !

M. Joseph Stiglitz Prix Nobel d’Economie 2001
Medellin, le 8 avril 2014. World Urban Forum.

Articles similaires

En direct du Forum Urbain...

Archive , BTP , Capitale verte , Collectivités , Colombie , Conférences , Energie , NTIC , Transports , Ville durable

25/03/2014

Medellin, retour sur la...

Archive , Colombie , Ville durable

7/04/2014

Résilience des villes, adaptati

Archive , BTP , Former , Nantes , Responsabilité sociétale , Ville durable

1er/08/2014

Retours sur le sommet ECOCITY

Archive , Capitale verte , Collectivités , France , Responsabilité sociétale , Salon , Ville durable

9/01/2014

Sommet mondial ECOCITY :...

Archive , Capitale verte , Collectivités , Nantes , Ville durable

17/09/2012