02 51 82 29 72

Les articles Terra 21 > Expertise > Responsabilité sociétale

Je suis "responsable" mais suis-je crédible ? 8/03/2013

ISO 26000 Mobiliser les équipes Responsabilité sociétale Evaluer et Quantifier éco-communication

Les commentaires sont réguliers, répétés, ils deviennent de sempiternelles critiques connues de tout responsable de" la RSE dans son organisation et concernent la crédibilité de la dite politique ?

" sur le papier c’est joli, mais dans les faits, c’est autre chose !"

" encore un projet de la direction pour mieux nous enfumer..."

Ces propos sont rarement relatés. Est-ce la peur d’avouer des difficultés rencontrées ? Est-ce une forme de méthode Couet ?

Nous constatons au quotidien que les communications internes et externes des organisations formatent des bilans RSE avec des parties prenantes engagées, heureuses, fortement mobilisées.

Des réticences existent lors du processus de déploiement d’une démarche de responsabilité sociétale. A l’instar d’autres types de projets managériaux tels que la Qualité, la Sécurité ou le Lean, la RSE connaît les mêmes phases de résistance au changement.

Accepter ces résistances, voire les mesurer, c’est se permettre de progresser et de fournir une caractéristique essentielle à son projet RSE : la crédibilité.

La précédente étude menée par Terra 21 sur la relation entre "les salariés et le Développement durable" avait souligné l’importance de ce facteur dans la mobilisation des parties prenantes.

Accepteriez-vous vous-même de vous impliquer dans un projet qui n’emporte pas votre conviction ?

Les auteurs de la norme internationale sur la responsabilité sociétale ISO 26000 (à laquelle Terra 21 a contribué dans le cadre de plateforme d’échange régionale) ont d’ailleurs pris la mesure de cet enjeux en développant un guide spécifique "Lignes directrices pour la crédibilité de la mise en oeuvre de l’ISO 26000".

Celui-ci appelle à une attention particulière à la communication autour de la démarche (eh oui, la promotion de cette démarche est différente de celle d’un bidon de lessive !) mais également à mettre en place une traçabilité des moyens mis en oeuvre et s’assurer de leur pertinence au regard des ambitions affichées.

A l’image des démarche d’analyse de cycle de vie (ACV) des produits qui requiert une revue critique par un expert tiers, le guide suggère la réalisation d’un rapport de crédibilité par un tiers autonome. Ce rapport est basé sur une analyse de la perception par les parties prenantes internes et externes de la démarche.

Garantir la crédibilité d’une démarche nous parait être le premier des leviers à mettre en oeuvre. L’expérience nous enseigne que c’est d’ailleurs souvent un fil d’Ariane à suivre générant une économie dans les moyens à mettre en oeuvre. Elle vous évitera par exemple de superbes mais très contre-productifs effets d’annonce.

Rappelez vous, la RSE, c’est avant tout un chemin d’humilité.

Articles similaires

Enjeux autour des parties...

ISO 26000 , Responsabilité sociétale , SD 21000

28/09/2009

L’écosystème entreprise

ISO 26000 , Responsabilité sociétale , SD 21000

28/09/2009

Achats responsables dans...

Définir une stratégie , En-tête Article , Nouveau mot , Promouvoir

20/07/2020

Eco, responsable, durable...

Définir une stratégie , Responsabilité sociétale , vision

9/11/2008

Qui doit faire un reporting

éco-communication , Evaluer et Quantifier , rapport DD , Responsabilité sociétale

6/10/2010